Actualités

Lexique des abréviations utilisés

– AINS : anti-inflammatoire non stéroidien
– BSAC : British Sub-Aqua Club
– BTS : British Thoracic Society
– CACI : certificat médical d’absence de contre indication
– CPT : capacité pulmonaire totale
– CV : capacité vitale (pulmonaire)
– CVF : capacité vitale forcée
– DEP : débit expiratoire de pointe
– DEM : débit expiratoire maximal
– DIU : diplôme inter-universitaire
– DU : diplôme universitaire
– EFR : explorations fonctionnelles respiratoires
– FFESSM : Fédération française d’études et de sports sous-marins
– GINA : Gobal Initiative for Asthma
– PADI : Professional Association of Diving Instructors
– PpO2 : pression partielle en oxygène
– PpN2 : pression partielle en azote
– SEPAR : Société Espagnole de Pneumologie et de Chirurgie Thoracique
– SPUMS : South Pacific Underwater Medicine Society
– SUHMS : Swiss Underwater and Hyperbaric Medicine Society
– SSI : Scuba schools international
– TVO : trouble ventilatoire obstructif
– UHMS : Undersea and Hyperbaric Medical Society
– UKSDMC : UK Sports Diving Medical Committee
– VEMS : volume expiratoire maximale par seconde
– VR : volume résiduel

Liens utiles

  • Site de la FFESSM (Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins)
  • Rechercher un médecin fédéral
  • Modèle FFESSM de certificat médical d’absence de contre indication à la plongée subaquatique en scaphandre
  • Liste des contre-indications à la plongée subaquatique en scaphandre
  • Modèle FFESSM de courrier pour adresser un patient à un médecin pneumologue
  • À propos

       Peu de temps avant un séjour aux Philippines, en tant qu’asthmatique et interne de médecine générale souhaitant s’initier à la plongée, je me suis rendu compte qu’il n’y avait aucune information claire, détaillée et facilement accessible afin de répondre à une question simple : la plongée sous-marine est-elle réellement dangereuse pour les asthmatiques ?

    De retour en France, j’ai souhaité créer un site entièrement sur le sujet, au service des plongeurs asthmatiques, mais également des médecins et des moniteurs de plongée.

    Les recherches bibliographiques, la création du site, son évaluation par les principaux intéressés et son évolution feront l’objet de mon travail de thèse de médecine générale.

    Les références proviennent des recommandations nationales, de sociétés savantes ou fédérations, de méta-analyses et d’articles (disponibles en page Sources).

    Asthme-Plongée a été élaboré par :

    • Alexandre Muller : interne en médecine générale, faculté de médecine de Lille
    • Michaël Rochoy : ancien chef de clinique des universités en médecine générale à Lille.

    Financement : 

     

    Expériences personnelles

    N’hésitez pas à nous partager vos expériences personnelles sur le sujet ici !

    (Note : nous ne pouvons pas donner d’avis médical personnalisé sur ce site ; pour toute question précise, consultez votre médecin traitant, médecin spécialisé (du sport, fédéral ou diplômé en médecine subaquatique et hyperbare) ou pneumologue).