Expériences personnelles

N’hésitez pas à nous partager vos expériences personnelles sur le sujet ici !

(Note : nous ne pouvons pas donner d’avis médical personnalisé sur ce site ; pour toute question précise, consultez votre médecin traitant, médecin spécialisé (du sport, fédéral ou diplômé en médecine subaquatique et hyperbare) ou pneumologue). 

6 commentaires

  1. bonjour, je suis plongeur depuis bientôt 20 ans et j’ai fait ma première crise d’asthme en avril/mai 2017. j’ai été pris de difficulté à respirer surtout la nuit et d’une quinte sourde et légère jour et nuit lors d’un séjour en Normandie dans une location de vacances relativement humide. parti dans la foulée à la montagne près d’Annecy, j’ai pensé que cela allait passer en changeant de climat mais je me suis convaincu d’aller voir un généraliste qui m’a diagnostiqué de l’asthme. j’ai ensuite eu la chance de voir rapidement un pneumologue qui a confirmé le 1er résultat. TOUT CELA AVEC EN FOND D’ÉCRAN MON PASSAGE DU N4 FIN JUIN…j’étais catastrophé. j’ai appelé mon médecin traitant et ami, qui est aussi Hyperbare et FFESSM, qui m’a demandé de faire d’autres examens par un autre praticien. entre temps j’étais sous Airomir et Seretide 250. ce qui a bien amélioré les choses. D’après le spécialiste il s’agissait d’un asthme allergique (et non d’effort ou de froid). la crise est passée et avec l’accord des médecins j’ai pu passer mon Niveau de GP.. j’ai aussi vu une allergologue qui malgré la batterie de test n’a jamais trouvé à quoi j’étais allergique pour déclencher une telle crise…??? Depuis plus rien. j’ai (en 2018) fais un stage épaves profondes à Bormes les mimosas, accompagné mes premières bulles Niveau 1 au même endroit et enfin fait 8 plongées semaine dernière en Bretagne sans difficultés. J’ai tjrs sous la main mon mon Airomir si ça venait à se reproduire. voilà j’espère que mon témoignage vous servira pour votre thèse.bon courage.

  2. Bonjour
    Je plonge depuis 5 ans et j ai mon niveau 2 ( plongée à 40m). Depuis l âge de 20 ans j ai un peu d asthme. En cas d effort et surtout au froid. Je n ai jamais fais de crise sévère et jamais en plongeant. Je pratique aussi du vélo. Depuis que je fait de la plongée je nage une fois par semaine et j ai remarqué que j ai moins d asthme..suite à un changement de mon médecin traitant mon nouveau médecin a refusé de me délivrer mon certificat..ce que je peux comprendre car il ne me connaît pas . Je vais passer un examen chez un pneumologue et mon médecin traitant décidera de la délivrance ou non…L asthme au froid risque d etre bloquant ..je trouve ça très difficile…je n ai absolument pas l impression de me mettre en danger…ou alors est il possible de limiter la plongée à une température de l eau ? Comment puis je faire pour démontrer à mon médecin que je ne cours pas plus de risque que n importe qui..
    Merci de vos retours
    B Lerichomme

    1. Bonjour,

      Il est évidemment impossible de vous donner un avis médical ici.
      Votre médecin a raison d’être prudent, et de vous adresser vers un pneumologue pour prendre une décision conjointe. S’il reste une hésitation, il existe aussi des médecins du sport ou médecins fédéraux de plongée sous-marine, qui pourraient “trancher”.
      Vous pouvez parler de ce site à votre médecin traitant, car c’est la thématique de la plongée sous-marine chez les asthmatiques n’est pas toujours bien connue.

      Bonne journée,
      Dr Michaël Rochoy.

Répondre à mimiryudo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *